CHANTAL GRIMM / CRÉATRICE & ANIMATRICE D'ATELIERS D’ÉCRITURE DE CHANSONS

La crise de la chanson à texte en 1983 va mettre Chantal Grimm sur les rails de la pédagogie grâce à une demande de formation à la chanson émanant du Ministère de la Culture. Elle y fait ses premiers pas en indépendante, appelant à elle les chanteurs de sa génération les plus susceptibles de participer à ce projet.

Elle frappe à la porte de l’Alliance-Française où une directrice avisée, Simone Lieutaud, lui donne à animer des stages de professeurs de français qui viennent de partout dans le monde. Quand les attachés linguistiques des Centres Culturels d’Allemagne (Cologne, Düsseldorf, Hanovre, Hambourg, Münich) lui demandent d’intervenir sur place, Chantal Grimm ne sait pas encore que son « français par la chanson » part pour une carrière intermittente de 11 années qui l’emmènera dans une douzaine de pays, dont plusieurs fois en Suède, en Italie, en Inde et aux Etats-Unis.  Sa carrière de chanteuse-pédagogue itinérante ne s’interrompra qu’en 1996, avec l’extension d’Internet.

Dans le même temps, elle fait partie en France de l’équipe pionnière des Ateliers-chanson de Paris (créées par Christian Dente) qui deviendront La Manufacture-chanson. Elle sollicite elle-même de faire partie de l’équipe d’Aleph-Ecriture dirigée par Alain André. S’en suivent deux autres belles aventures de « passeuse de mots » qui ne s’achèveront que dans les années 2010, en raison de la concurrence qu’elle crée elle-même avec l’association des Ecrivants Chanteurs qu’elle a fondée.

Même long parcours avec l’Institut de Formation des Musiciens Intervenants de Toulouse (IFMI) dirigé par Joseph Broussaudier, où elle transmet à des jeunes musiciens le virus de l’écriture poétique ; ainsi que, quelques années seulement, à ceux de Poitiers (CFMI)  et d’une façon plus intermittente, à ceux de la capitale, par La Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris (DASCO) avec le musicien Paul-André Maby.

Par ailleurs, elle s’amuse plusieurs années au Théâtre des Roches de Montreuil à inventer des comptines malicieuses avec des jeunes candidats au BAFA (Jeunesse et Sports 93), et à faire des galéjades avec de jeunes retraités dans l’éphémère Maison de l’Ecriture et de la Lecture de Marseille fondée par Nadia Leclerc. Sans compter quelques stages d’été en Bretagne (à Rezé près de Nantes) avec le musicien Philippe Bizais.

En parallèle, Chantal Grimm monte avec la comédienne Dominique Mac Avoy et le chanteur Claude Astier  « la Plume de l’oiseau », atelier d’échange de techniques d’écriture avec des artistes en activité. Sous le même vocable ont lieu de mémorables séances « pirates » que le groupe anime au Marché de la Poésie avec Marc Havet (du Cabaret Au Magique) et des émissions-ateliers publics que Chantal Grimm organise au Loup du faubourg (dirigé par Marie-Pierre de Porta) qui sont retransmises sur Radio Libertaire par Nadia Guédri.

Appelée à La Sorbonne/Paris-IV pour remplacer Jean-Claude Klein, elle y devient chargée de cours en licence et transforme un module de sociologie des variétés en module de création de chansons en collaborant avec Catherine Rudent (aujourd’hui directrice de l’UFR de Musique et Musicologie).

Ses meilleurs élèves ou accompagnateurs de toutes ces expériences deviendront musiciens de base de l’association des Ecrivants Chanteurs qu'elle va fonder.

Entre temps, Chantal Grimm a été coordinatrice des stages du CRAC-Marseille dirigé par Pierre-Georges Farrugia (Rencontres Internationales de la Chanson en Provence), à Digne, Apt et Salon-de-Provence. C'est à la fin de cette expérience révélatrice qu'elle a l'idée de fonder sa propre association sur la pédagogie de la chanson, d'abord dans un cadre estival.

En 1997, Chantal Grimm et Gérard Brunschwig créent un stage d’été au bord de la Manche pour les amateurs avec l'association Pivoine qui deviendra une petite maison d'édition. Le stage déménage de Granville à Houlgate (2006) tandis que se crée officiellement l’association des « Ecrivants Chanteurs » dont Chantal Grimm reste la fondatrice bénévole. Le succès de ce Stage ne se dément pas depuis plus de vingt ans (voir : ecrivantschanteurs.com)


1. ATELIER D’ÉCRITURE DE CHANSON : DES MOTS POUR DEMOS

ATELIER RÉGULIER TOUS LES VENDREDIS SOIRS DE LA TOUSSAINT A PÂQUES

L’atelier de Chantal Grimm s’adresse à toute personne désireuse de s’initier à l’écriture de chansons.  On peut avoir appris la musique ou non. Pas de diplôme requis, pas de limite d’âge. Gratuit pour les musiciens, et à peine payant pour les « littéraires » (10€ la séance qui leur ouvre la possibilité d’avoir un air sur leurs paroles), cet atelier aboutit à des œuvres qui peuvent être défendues ensuite sur scène ou en disque, par soi-même ou par quelqu’un d’autre.

On peut participer à cet atelier librement à Paris les vendredis soirs (hors vacances) de la Toussaint à Pâques… si l’on a suivi au préalable les 3 jours du stage d’initiation qui a lieu chaque année début novembre. La prochaine édition de ce stage d'initiation aura lieu début novembre 2019.


♣ ILS CHANTENT CE QU'ILS ÉCRIVENT À L'ATELIER DES MOTS POUR DEMOS...

LISE MARTIN DERRIÈRE LE MUR (L.Martin)

♣ ... ET PARFOIS MÊME SUR LES MUSIQUES DE CHANTAL GRIMM ♣

PATRICIA CLÉMENT JAVEL (P.Clément/C.Grimm) ~ CHANSONATIX COMPLAINTE DE L’OIE DU PERIGORD (E.Valette/C.Grimm) ~ MARIE-LAURE GASNIER VIOLETTA (B.Leyrit/C.Grimm)

JACOTTE LE MAILLOT DE BAIN (J.Larose/C.Grimm)  ~ PHILIPPE GAUSSERAND LA PANTINE SAUVEE (S.Le Bescond/C.Grimm)

 HÉLÈNE DELIGNY UN HOMME C’EST LA POUR FAIRE JOLI  (H.Deligny/C.Grimm)




♣ PARFOIS CHANTAL GRIMM CHANTE LES TEXTES D'AUTEURS SUR LESQUELS ELLE A COMPOSÉ DES MUSIQUES  ♣

En 2015 Chantal Grimm et Gérard Brunschwig lancent un concours ÉCRIRE POUR ÊTRE CHANTÉ avec l'association des Ecrivants Chanteurs et Paris-Bibliothèques.

Subventionné par la Ville de Paris un disque sort l'année d'après : elle compose et chante sur les textes lauréats en compagnie de 10 autres musiciens chanteurs de son association.

Encore d'autres vies  (Sophie Fedy / C.Grimm)

Mon clone Eugène (Nathalie Gaye / C.Grimm)


LE STAGE D’ÉTÉ À HOULGATE

8 JOURS EN JUILLET

Le stage d’été des Ecrivants Chanteurs  a été fondé par Chantal Grimm en 1997 à Granville, puis en 2006 à Houlgate, où il a lieu sur une semaine aux alentours du 14 juillet

Tous les détails et Inscription par lien vers le site : www.ecrivantschanteurs.com/pages/houlgate1.htm

Au stage d’été de Houlgate, il y a deux niveaux d’écriture (dont un rapprochant la chanson d’aujourd’hui de la littérature contemporaine) et des enregistrements mêlant vos idées à celles de 5 musiciens.  Victime de son succès, le stage d’été n’accueille aujourd’hui pratiquement plus de débutants. Si vous n’avez qu’une expérience nulle ou minime d’auteur de chansons, passez d’abord par le stage de 3 jours DES MOTS POUR DÉMOS à Paris à la Toussaint (voir plus haut).  Mais si vous pensez avoir plus d’expérience -surtout si vous êtes musicien- envoyez deux textes (enregistrés ou non). Et si c’est déjà complet pour cette année, essayez l’année prochaine !


ATELIER D’ÉCRITURE DE NOUVELLES : DU SOUVENIR À L’IMAGINAIRE

ATELIER RÉGULIER

C’est un atelier du samedi matin (hors vacances) auquel on vient librement pour un PAF de 10€, de 10h à 12h30 au Château Ouvrier, 5 place Marcel Paul 75014-Paris (M° Pernety). Lancé aussi par Chantal Grimm, formée par ALEPH-ECRITURE autant que par les traditions orales universelles, et par ailleurs licenciée-ès-lettres. Aucune de ses consignes d’écriture, inspirées par des écrivains connus et inconnus, ne s’est jamais répétée depuis 10 ans.

Voici la première publication (anthologie) de cet atelier :

CONTES & NOUVELLES AU CHÂTEAU OUVRIER

10 Nouvelles de Chantal Grimm et 52 nouvelles écrites par ses stagiaires.

Dans un quartier rénové du XIVe arrondissement de Paris, au dit « Château ouvrier » bouillonne une vie associative dont l’un des éléments est un atelier littéraire, Du souvenir à l’imaginaire, d’où sortent contes inventés ou détournés, instants de vie et vraies nouvelles sous la plume de la vingtaine d’écrivantes qui s’y sont succédé depuis dix ans.

La sensibilité et la malice déposées sur le papier sont leurs armes contre les moments difficiles de la vie. Elles écrivent avec un esprit de fête et une constante exigence de style, entraînées en cela par la plus sorcière d’entre elles, qui compose aussi des chansons.

En dix ans d’existence, sa consigne d’écriture hebdomadaire, inspirée autant par les écrivains nouvellistes que par le conte traditionnel ou l’oralité contemporaine, ne s’est jamais répétée. D’où la diversité de ces textes actuels, écrits pour la plupart en une heure de temps pour le premier jet. Ils puisent autant dans le quotidien que dans le mythe.

Un livre pour les amateurs de contes modernes et de nouvelles courtes.


Pendant une dizaine d’années (de 2000 à 2011), Chantal Grimm a animé un 2ème stage d’été consacré à l’écriture de contes et de comptines.  Celui-ci se déroulait fin août à Chaillol (Hautes-Alpes) et s’appelait Histoires pour vous faire marcher.  Aujourd’hui, le relais est pris par Petites chansons, petit contes en Touraine.

STAGE D’ÉCRITURE DE CONTES & COMPTINES :  PETITES CHANSONS PETITS CONTES

STAGE À LA DEMANDE

Il s’adresse soit aux aspirants conteurs et conteuses, soit aux professionnel(le)s chargés de la Petite Enfance. On s’inscrit en individuel ou en groupe sur une période de 5 jours prise sur les vacances scolaires de la zone B (été exclu).  Le stage se passe à Montargis (pension en chambres individuelles) et le groupe est limité à 6 personnes.

PRÉSENTATION DU STAGE PETITES CHANSONS PETITS CONTES

Les sociétés de tradition orale ont inventé des formes d’histoires et de chansons adaptées à tous les publics, surtout ceux qui ne savent pas lire.  On commence à peine en France à redécouvrir la magie de cette culture, moins méprisée dans les pays anglo-saxons ou en pays francophones d’outre-mer.

Connaître l’esthétique et le savoir-faire des répertoires de l’éveil, c’est aussi les ré-inventer et les adapter au monde d’aujourd’hui : comptines à jeux ou à gestes, virelangues, devinettes et sirandanes, randonnées conditionnelles, d’accumulation, de succession…petits jeux de langue parlée ou chantée (ou les deux) qui n’ont pas toujours de nom mais ravissent l’enfant de son premier âge à son âge de raison (voir les résultats ci-dessous parus dans la revue La Grande Oreille).

Ce stage d’initiation pour les professionnels de l’enfance ou les simples curieux peut aussi devenir stage de perfectionnement pour les amateurs ou les professionnels du spectacle : il est effet l’occasion de monter un vrai conte musical si vous venez avec un thème donné.  La musique vous sera fournie en prime.